A J-4 du match d'ouverture du Championnat d'Europe des Nations 2008, j'ai décidé de tirer le portrait de quelques acteurs qui feront, ou ne feront pas, l'Euro. Le premier de la liste est Andrés Iniesta, l'excellent milieu du terrain du FC Barcelone, sans doute l'un des joueurs les plus sous côtés de la planète football.

Pour beaucoup, le meilleur milieu de terrain espagnol est Cesc Fabregas. Pour moi, un autre ancien pensionnaire de la Masia, la plus grosse fabrique de milieux relayeurs au monde (Guardiola, Xavi, Arteta et donc Iniesta et Fabregas), lui est supérieur : il s'agit, vous l'avez compris, d'Andrés Iniesta. Je ne suis d'ailleurs pas le seul à le penser vu que le numéro 8 de Barça a été élu joueur espagnol de l'année 2007, devançant par la même occasion Sergio Ramos et l'inévitable Cesc Fabregas.
Contrairement au maître à jouer des Gunners, le Barcelonais est d'une régularité rare tout au long de la saison et d'une rencontre : pendant 90 minutes, il est toujours présent et ne donne pas l'impression de disparaître d'une rencontre comme le chouchou de l'Emirates Stadium. Surnommé "El Cerebro" (le cerveau), il est doté d'une intelligence de jeu rare, aussi bien dans ses déplacements que dans son jeu de passes. Il met sa technique hors pair au service du collectif en bonifiant tous les ballons qui passent dans ses pieds et ne mettra jamais son équipe en difficulté par un mauvais choix : il ne perd quasiment jamais la balle ! Très complet, il peut également faire la différence par son coup de rein qui peut lui permettre d'éliminer n'importe quel adversaire. Il est également doté d'une bonne frappe (cf. son but à Wembley contre l'Angleterre l'an passé) et est plutôt adroit devant le but. Pour ne rien gâcher, il est très utile à la récupération où il met à profit sa lecture du jeu pour intercepter les passes adverses. Pour chipoter, on peut bien lui trouver un point faible : son manque de taille (1m70) et de puissance dans les duels mais il compense par sa technique et son intelligence situationnelle.

Pourquoi donc est-il si peu connu du grand public ? Ses capacités footballistiques ne sont pas en cause puisqu'il est assurément l'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur, milieux relayeurs du moment. Pour plusieurs raisons. Tout d'abord, depuis ses débuts en pro, il a été trimballé aux quatre coins du terrain (milieu relayeur, ailier gauche ou droit, milieu latéral et même avant-centre ! Ses qualités sont tellement grandes qu'il a à chaque fois donné satisfaction mais sa polyvalence le dessert car c'est en 8 qu'il donne vraiment sa pleine mesure.
Son jeu, simple et efficace, n'est pas assez flashy pour confectionner des vidéos sur Youtube et il ne fera jamais de grandes percées à la Messi qui feront le tour du Monde. Et ses performances, pourtant remarquables, ne sont pas toujours remarquées par le grand public car elles sont éclipsées par les coups de génie de ses partenaires : Eto'o, Ronaldinho, Messi, Deco en club, Villa, Silva ou Torres en équipe nationale. Même en sélection de jeunes, il n'était pas le joueur vedette : à l'époque, la star, c'était déjà "El Niño" Fernando Torres. Pourtant dès que ces équipes sont en difficulté, c'est à ce moment là que les qualités d'Iniesta sont le plus mises en valeur car il arrive à encore hausser son niveau de jeu.
Il préfère se fondre dans le collectif et ne cherche pas à jouer sa carte personnelle. Ce n'est pas pour rien que tous ses coéquipiers sont unanimes à son égard. A l'instar d'un Samuel Eto'o qui a été impressionné par son talent dès leur premier entraînement commun ou d'un Fernando Torres qui rêve de jouer à ses côtés en club.
Enfin, il ne dispose pas d'un charisme monstre contrairement à Fabregas, Puyol ou Ronaldinho. Et comme, il ne cherche pas particulièrement à se mettre en valeur, son physique et sa taille plutôt passe-partout le laissent dans un anonymat plutôt injuste. 

Iniesta, c'est l'inverse d'un Beckham : l'Anglais était unidimensionnel (tireur de coups de pieds arrêtés) et surmédiatisé alors que l'Espagnol est multicartes et injustement méconnu. Cet Euro est donc l'occasion pour lui de montrer l'étendue de son talent à l'Europe et au monde entier.
Cela sera-t-il suffisant ? Pas sûr car tout le monde l'a oublié mais Iniesta avait été le meilleur joueur du Barça en finale et en demi-finales de la Ligue des Champions 2006 !