Sur l'Equipe.fr, on a actuellement la possibilité de créer son équipe type de Ligue 1 pour l'année 2008. Voici donc ma sélection de 11 joueurs qui joue en 4-5-1. Bah oui, pour être représentatif du Championnat de France, il faut une équipe à vocation défensive !

Gardien : Hugo Lloris a fait une excellente première partie de saison à Nice en multipliant les arrêts réflexes tout en rassurant sa défense par sa grande sérénité. Comme si de rien n'était, il a pris la suite de Grégory Coupet dans les buts de l'Olympique Lyonnais et a assuré sans soucis cette difficile succession. Normalement, il devrait déjà être titulaire en équipe de France car, contrairement à l'actuel numéro 1 des Bleus, il est particulièrement à l'aise sur les sorties aériennes.

Défenseurs : Pour l'axe central, mon choix s'est fait dans l'embarras car quelques titulaires potentiels du poste (Squillaci, Puygrenier ou Basa) ont quitté l'Hexagone cet été. Dans mon équipe idéale, ce sont donc Cris et Souleymane Diawara qui sont titularisés en défense centrale. Le Brésilien, a certes connu un automne difficile, mais ce petit passage à vide est surtout le contrecoup de sa grave blessure de l'an passé et il reste un défenseur intraitable et redouté par ses adversaires. Quant au Sénégalais, cousin de Mamadou Niang, il s'est imposé comme le patron de la défense bordelaise par des interventions tranchantes et sa capacité à gagner les duels. Par contre, si ce duo de défenseurs est intraitable dans le jeu aérien, la relance n'est pas son point fort.
Sur les côtés, le choix est plus facile. A droite, Mathieu Chalmé arpente inlassablement son couloir droit et distille des centres de qualité à ses attaquants. Pour ne rien gâcher, c'est aussi un bon défenseur : bref, un joueur complet. A gauche, le nom de Sylvain Armand sonne comme une évidence : toujours bien placé en défense, n'hésitant jamais à prendre son couloir, c'est le latéral gauche le plus régulier de France depuis ses débuts professionnels en 2000. Doté, de plus, d'un très bon jeu de tête et d'une frappe lourde, c'est une vraie menace aussi bien pour les attaquants que pour les défenseurs adverses.

Milieux : A la récupération, Jérémy Toulalan fait partie du gratin européen alors, en France, il est la référence à ce poste. Hargneux, infatigable, véritable sangsue et briseur d'attaques, il ne lâchera pas ses adversaires pendant 90 minutes ou plus si affinités. Avec lui, ce n'est pas la peine de multiplier les récupérateurs (dommage que Puel ou Domenech ne l'entendent pas de la sorte), il court pour deux et se démultiplie sur un terrain. On peut juste regretter qu'il n'ait pas plus confiance en ses possibilités offensives car sa frappe de balle très lourde pourrait faire des ravages. A ses côtés, un élève de l'école Rennaise pour former un duo de récupérateurs 100% Bretagne : Etienne Didot. Petit gabarit, le natif de Paimpol présente lui aussi un gros volume de jeu et est parfaitement complémentaire du Lyonnais car c'est un excellent relayeur. Sa science du jeu est prodigieuse et à lui tout seul (+ la résurrection de Gignac), il a métamorphosé le jeu toulousain après 6 mois incompréhensibles de mise au placard par Guy Lacombe.
Sur les côtés, je titularise Stéphane Sessègnon qui, même s'il n'est pas un spécialiste du poste, se devait d'être titulariser dans cette équipe afin d'amener de la folie et son côté imprévisible. Doté d'un talent aussi impressionnant que ses cuisses, le Béninois est un joueur très complet : bon passeur, dribbleur et capable de marquer de loin comme de près. Seul bémol, une tendance à parfois sortir de ses matches et un manque de régularité. Son pendant côté gauche est le même qu'au PSG puisque c'est Jérôme Rothen qui mettra à profit sa complicité avec Sylvain Armand pour le bien de cette équipe. Il amènera sa qualité de centre - dans le jeu et sur coups de pied arrêtés - et son gros volume de jeu. Mon équipe ne pouvait raisonnablement pas se passer du meilleur pied gauche de France.
Enfin, le cinquième larron de ce milieu renforcé est l'inévitable Yoann Gourcuff qui, en a peine 6 mois en Gironde, a déjà marqué les esprits et conquis les esprits. Dans cette position de meneur de jeu libre de ses mouvements, il pourra faire parler sa technique, sa conduite de balle, sa qualité de passe et sa vision du jeu stratosphérique. De plus, ainsi positionné, il sera proche du but et pourra donc utiliser, sans doute à bon escient, sa redoutable frappe de balle.

Attaquant : Cette équipe est bien armée pour ne pas prendre de buts mais pour gagner, il faut faire trembler les filets. Et pour ça rien de mieux que Karim Benzema, à qui il ne faut pas 150 occasions avant de la mettre au fond. Du gauche, du droit, de la tête, sur corner, sur coup franc direct, dans le jeu, lancé, arrêté, esseulé, il peut marquer dans toutes les situations et est capable de se créer ses propres occassions. Bref, le joueur idéal pour toute équipe et particulièrement celle-là !

Voici mon équipe sur le terrain :

Equipe_type_Ligue_1 

Et vous quelle serez votre équipe ?