Aujourd'hui, Marc Lièvremont a communiqué la liste des trente joueurs sélectionnés pour le stage de préparation au Tournoi des VI Nations 2009 qui débutera lundi prochain à Marcoussis. Comme prévu, le sélectionneur s'appuie largement sur les joueurs ayant participé à la dernière tournée d'automne du XV de France (victoires contre l'Argentine et les Pacific Islanders et défaite contre l'Australie). Surtout les sélectionneurs font confiance aux jeunes puis que 10 des 30 sélectionnés ont moins de 23 ans.
Traditionnellement, le Tournoi des VI Nations a lieu entre février et avril, soit la période de jeûne du Carême. Avec Marc Lièvremont, Didier Retière et Emile N'Tamack, comme l'an passé, ce sera deux mois de jeunes pour l'équipe de France de rugby ! Ou pas car cette liste est également marquée par le retour de cadres de l'époque Laporte. Etudions donc cette liste en détail.

Commençons avec les retours : Thion, Bonnaire et Poitrenaud retrouvent les Bleus. Pour Thion, c'est tout à fait normal : le Biarrot est le meilleur français à son poste et il n'avait pas été appelé à l'automne pour ne pas pénaliser Biarritz qui n'avait plus de 2ème-ligne opérationnel. Avec la blessure d'Harinordoquy, seul Bonnaire a un profil du 3ème ligne polyvalent et sauteur : voir Caballero à l'œuvre aurait pu être intéressant mais le Montalbanais ne peut pas jouer en 8. Par contre, Poitrenaud, c'est une énigme car même à 100%, je le trouve limité alors là, qu'il n’est pas au top... En plus, la liste regorge d'arrières (Heymans, Médard, Palisson, Baby) donc ce choix est curieux...
Du côté des "Bleus", il n'y a aucun joueur avec zéro sélection au compteur mais on peut considérer Chouly et Mermoz comme des petits nouveaux car jusque là, ils n'avaient participé qu'à une tournée du XV de France dans l'Hémisphère Sud réservée aux joueurs des clubs ne disputant pas les phases finales du Top 14. Chouly et Mermoz sont deux Perpignanais champions du monde des -21 ans en 2006. En tout, il y a 7 champions du monde avec Retière et N'Tamack, et c'est peut-être à ce moment-là qu'ont brillé Mermoz et Chouly parce qu'avec l'USAP, ils n'ont vraiment pas montré qu'ils avaient le niveau international. Mais ils ont sans doute été appelés pour emmagasiner de l'expérience lors des entraînements au cours desquels ils devront montrer ce qu'ils sont dans le ventre. Parce qu'en cas de blessures, ce serait peut-être Vermeulen et Traille qu'on enverrait sur le pré.
Car oui, Traille et Vermeulen ne font pas partie de la sélection. Il n'y a pas non plus de Trinh-Duc, Yachvili, Tomas, Michalak, Domingo, Nyanga, Audrin, David, Servat, Skrela, Méla, Clerc, Diarra, Poux, Martin, Lamboley, Harinordoquy, Marchois, Marty, Servat, Privat, Dupuy, Jacquet et autres... Certains pour causes de méforme, d'autres pour des blessures. Mais il est probable que les absents d'aujourd'hui soient les titulaires de demain...

Au niveau des avants, l'ensemble a l'air assez solide. Par contre, je m'étonne qu'il n'y ait qu'un seul ouvreur de métier (Beauxis) car Elissalde ou Parra (voire Baby et Jauzion) peuvent dépanner mais n'ont pas d'expérience internationale en 10.
Il n'y a d'ailleurs que deux buteurs : Elissalde et Beauxis. A la place des blagues Parra et Tillous-Bordes, il aurait peut-être été intéressant d'appeler Julien Dupuy : à Leicester, il a mis sur le banc Harry Ellis, le 9 du de l'Angleterre, et en plus, il bute ! D'ailleurs, il est bizarre que Parra fasse partie de ce groupe car au vu de ses dernières performances, on aurait pu sélectionner tous les autres demis-de-mêlée de France.

Il est encore un peu tôt pour juger cette équipe de France et le visage que veulent lui donner les sélectionneurs. Sur le papier, ils semblent faire confiance aux jeunes mais pour en avoir la confirmation, il faudra attendre le 28 janvier et la liste des 23 joueurs retenus pour le premier match en Irlande. D'ailleurs, il se pourrait que les 23 heureux élus ne soient pas tous issus de cette liste des 30.
Il faudra donc s'armer d'un peu de patience avant de savoir si Marc Lièvremont et ses adjoints ont juste fait le choix de tester les jeunes au quotidien sans forcément les lancer dans le grand bain. Car dans l'enceinte mythique de Croke Park, le XV de France pourrait ressembler à ça : Faure, Szarzewski, Lecouls - Thion, Nallet - Dusautoir, Picamoles, Bonnaire - Elissalde (m), Beauxis (o) - Malzieu, Jauzion, Fritz, Rougerie - Heymans. Ce qui ferait seulement deux joueurs de moins de 23 ans (Picamoles et Beauxis) sur le terrain !

Pour info, la liste des 30 est la suivante :
Avants (16): Faure (Sale/ANG), Barcella (Biarritz), Mas (Perpignan), Lecouls (Stade Toulousain), Kayser (Leicester/ANG), Guirado (Perpignan), Szarzewski (Stade Français), Nallet (Castres), Thion (Biarritz), Chabal (Sale/ANG), Millo-Chluski (Stade Toulousain), Ouedraogo (Montpellier), Picamoles (Montpellier), Chouly (Perpignan), Bonnaire (Clermont), Dusautoir (Stade Toulousain)
Arrières (14): Elissalde (Stade Toulousain), Parra (Bourgoin), Tillous-Borde (Castres), Beauxis (Stade Français), Jauzion (Stade Toulousain), Fritz (Stade Toulousain), Baby (Clermont), Mermoz (Perpignan), Rougerie (Clermont), Malzieu (Clermont), Palisson (Brive), Poitrenaud (Stade Toulousain), Médard (Stade Toulousain), Heymans (Stade Toulousain).

Gagner le Tournoi des VI Nations 2009 ou préparer la Coupe du Monde 2011, quel sera le choix de Marc Lièvremont ? Premier élément de réponse le 28 janvier !