Le week-end dernier s'est déroulée la 73ème édition de la Copa del Rey (ou Coupe du Roi dans la langue de Flo Pietrus, Jo Gomis et Jérôme Moïso) remportée par le Tau Vitoria et qui aura marqué l'avènement de Mirza Teletovic. L'occasion de revenir sur l'histoire de cet évènement majeur du basket et du sport espagnol.

La Copa del Rey, créée en 1933, est la première compétition opposant tous les clubs espagnols. En effet, à l'époque, les championnats n'étaient que régionaux et il a fallu attendre 1956, soit 23 ans plus tard, pour que naisse enfin le Championnat d'Espagne de basketball.
La 1ère édition a donc eu lieu en 1933 sous le nom de "Copa de España". La finale s'est disputée à Madrid et le Rayo Madrid est venue à bout du Real Madrid sur le score historique de 21-11. Mais cette première fût entâchée de nombreuses irrégularités qui conduirent les clubs catalans à boycotter l'édition 1934 qui, finalement, ne fût pas organisée.
En 1935, pour satisfaire le basket Catalan, bastion historique de la balle orange de l'autre côté des Pyrénées, la finale se disputa à Barcelone et fût remportée par la "Société Sportive Patrie", en français dans le texte, un club de la ville hôte.

Cette compétition était donc bien lancée mais la Guerre Civile (Juillet 1936 - Mai 1939) allait conduire à l'annulation de cette compétition de 1937 à 1940. La Copa del Rey allait donc renaître sous le nom de "Copa del Generalísimo", en référence à Franco, vainqueur de la Guerre Civile et nouveau maître du pays. La compétition est alors dominée par le Barça et le Real qui totalisent 25 titres à eux deux entre 1940 et 1976. Seul la Joventut Badalone a pu contrecarrer cette hégémonie en s'adjugeant 6 trophées sur cette période.
Bien que Franco meure en novembre 1975, la compétition ne change de dénomination qu'en 1977 pour devenir "La Copa del Rey". En 1984, la Coupe du Roi passe sous la tutelle de la toute jeune ACB (Asociación de Clubes de Baloncesto) et change de format pour devenir un Final Four.

En 1987, La Copa del Rey adopte son format actuel : une compétition regroupant 8 équipes, les 7 premiers de la phase aller + l'équipe de la ville organisatrice. Si cette dernière ne possède pas d'équipe en Liga ACB, le 8ème est alors convié à la fête.
Depuis 1990, un MVP du tournoi est désigné et de grands noms du basket ont remporté ce trophée : Velimir Perasović, Dejan Bodiroga, Pau Gasol, Jorge Garbajosa ou encore Rudy Fernández, le seul à avoir été couronné à 2 reprises.
Si le Real et le Barça dominent toujours cette compétition où brille également la Joventut, le Tau Vitoria s'est invité à la fête. En effet, les Basques ont soulevé cette coupe à 6 reprises depuis 1995.

Palmarès :
22 titres : Real Madrid (1951, 1952, 1954, 1956, 1957, 1960, 1961, 1962, 1965, 1966, 1967, 1970, 1971, 1972, 1973, 1974, 1975, 1977, 1985, 1986, 1989, 1993).
20 titres : FC Barcelone (1943, 1945, 1946, 1947, 1949, 1950, 1959, 1978, 1979, 1980, 1981, 1982, 1983, 1987, 1988, 1991, 1994, 2001, 2003, 2007).
8 titres : Joventut Badalone (1948, 1953, 1955, 1958, 1969, 1976, 1997, 2008).
6 titres : Tau Vitoria (1995, 1999, 2002, 2004, 2006, 2009).
3 titres : CB Estudiantes (1963, 1992, 2000).
2 titres : Rayo Club Madrid (1933, 1936), Laietà BC de Barcelone (1942, 1944), Picadero Jockey Club de Barcelone (1964, 1968) et CAI Saragosse (1984, 1990).
1 titre : Societé Patrie Maunier Barcelona (1935), CB L'Hospitalet (1940), RCD Espanyol (1941), TDK Manresa (1996), Pamesa Valence (1998) et Unicaja Málaga (2005).